Formation médicale continue en odontologie

Adopted by the FDI General Assembly September, 2018 in Buenos Aires, Argentina
Download PDF

Contexte

La santé bucco-dentaire fait partie intégrante de la santé générale. Comme le souligne la Déclaration d’Istanbul de la FDI, les chirurgiens‑dentistes jouent un rôle important dans le maintien du bien-être général de leurs patients, Les professionnels de la santé bucco-dentaire d’aujourd’hui doivent être considérés comme des professionnels médicaux de premier plan dans la prévention, la détection précoce et la surveillance des maladies systémiques et des maladies bucco-dentaires afin de leur permettre d’être plus impliqués dans l’évaluation de la santé générale de leur patients  et leur maintien en bonne santé.

La chirurgie dentaire est, à ce titre, une profession unique puisqu’elle contribue, par l’amélioration de la santé bucco-dentaire, à améliorer la santé générale des patients, En plus de préserver la santé bucco-dentaire de leurs patients, les chirurgiens-dentistes (médecins de la santé bucco-dentaire) peuvent assumer d’autres tâches, comme le dépistage et le suivi de maladies non transmissibles, et  la sensibilisation de leurs patients à l’importance de la prévention, du dépistage précoce et de la surveillance des maladies.

Périmètre

La formation dentaire doit reposer sur des raisonnements et des preuves scientifiques en accord avec l’odontologie moderne. Elle doit intégrer des avancées médicales, mettre l’accent sur des applications cliniques, la promotion de la santé, la prévention des facteurs de risque communs ainsi que le dépistage et l’orientation, si nécessaire. Le dispositif de formation dentaire doit également contribuer à la surveillance ou au suivi régulier des pathologies les plus courantes dans la pratique communautaire.

La formation continue, tout au long de l’exercice professionnel, est nécessaire pour maintenir les compétences et les connaissances à jour. La formation médicale continue (FMC) en odontologie est essentielle pour permettre aux professionnels de la santé bucco‑dentaire de mettre à jour et d’améliorer leur exercice et leurs compétences cliniques.

Définitions

La formation médicale continue en odontologie vise à répondre au principe d’intégration de la santé bucco-dentaire et de la santé générale en comblant le fossé entre l’odontologie et la médecine. Il est essenciel que les professionnels de la santé bucco‑dentaire possédent les connaissances et les compétences nécessaires pour aborder des aspects et des tâches plus larges en matière de prise en charge médicale, l’intervention sur les facteurs sociaux de la santé, et ainsi contribuer à la qualité de vie de leurs patients.

Principes

L’objectif fondamental de la FMC en odontologie doit consister à assurer que les praticiens sont en capacité d’exercer l’odontologie basée sur les preuves scientifiques et ainsi offrir des soins de santé optimaux à leurs patients. Cela passe par l’adaptation du développement continu aux nouvelles tendances de la médecine, de l’odontologie et de l’épidémiologie. La FMC doit tenir compte des besoins en matière de santé générale du patient en apportant des connaissances médicales élargies et des compétences approfondies en sciences dentaires.

Déclaration

La FDI appelle les associations dentaires nationales à mettre l’accent sur ce qui suit :

  • la santé bucco-dentaire fait partie intégrante de la santé générale et le rôle des chirurgiens-dentistes consiste non seulement à préserver la santé bucco‑dentaire de leurs patients, mais aussi à promouvoir leur santé générale ;
  • les professionnels de la santé bucco-dentaire peuvent contribuer de façon significative à l’amélioration de la santé générale de leurs patients en assumant d’autres tâches, telles que le dépistage et la surveillance de maladies non transmissibles ;
  • la formation dentaire doit apporter suffisamment de connaissances médicales permettant d’accomplir ces missions.

Compte tenu de l’élargissement du domaine de compétences de la profession, la FDI recommande ce qui suit :

  • les programmes nationaux de formation dentaire (tous cycles confondus, y compris la spécialisation) doivent être révisés pour y inclure davantage les sciences médicales et ainsi permettre aux praticiens dentistes d’intégrer cette dimension dans leur pratique, ou d’améliorer leur expérience et leurs compétences cliniques dans d’autres branches médicales ;
  • une FMC spécifique centrée sur l’épidémiologie locale de maladies transmissibles et non transmissibles doit être préparée pour les associations dentaires nationales, notamment en cas d’épidémies ou de pathologies émergentes ;
  • la collaboration avec des associations médicales nationales doit être renforcée et des programmes de formation conjoints doivent être mis en place.

Cette déclaration doit être lue conjointement avec les déclarations de principe de la FDI sur la formation dentaire de base et la formation dentaire continue, ainsi qu’avec les références à l’appui.

Avertissement

Les informations contenues dans cette déclaration de principe se fondent sur les meilleures preuves scientifiques actuellement disponibles. Elles peuvent être interprétées pour tenir compte des sensibilités culturelles et des contraintes socioéconomiques prévalentes.

Références

  1. Glick M et al. A new definition for oral health developed by the FDI World Dental Federation opens the door to a universal definition of oral health. Int Dent J 2016 66: 322–324.
  2. Statement on the continuing medical education of FDI World Dental Federation Available from: http://www.erodental.org/ddc/ddid816.
  3. Istanbul Declaration. FDI World Dental Federation, 2013. Available from: http://www.fdiworldental.org/publications/declarations/istanbul-declaration.
Classification: 

Share it