Technicien dentaire

Adopted by the FDI General Assembly October, 1998 in Barcelona, Spain
Revised October, 2007 in Dubai, United Arab Emirates
Download PDF September, 2015
Bangkok
Thailand

Introduction

L’évolution de la médecine bucco-dentaire, des matériaux dentaires et de la technologie, par exemple les échanges numériques, le commerce international des produits de laboratoire dentaire et le changement des mentalités induisant une plus grande collaboration, ont rendu nécessaire la redéfinition des relations entre le technicien dentaire et le chirurgien-dentiste.

Definition

Technicien dentaire1 : Membre de l’équipe dentaire qui fabrique et répare des dispositifs dentaires sur mesure tels que inlays, onlays, couronnes, vernis, bridges, prothèses totales ou partielles, mainteneurs d’espace, appareils de contention, arc dentaire labial ou lingual, sur la prescription du chirurgien-dentiste.

Déclaration

1. Responsabilités générales

La médecine bucco-dentaire est une science médicale complexe avec des normes professionnelles contraignantes, qui comprend la prévention, le diagnostic et le traitement restaurateur des maladies et malformations des tissus durs et mous de la bouche et des maxilaires, y compris le traitement des lésions des dents ainsi que le remplacement des dents manquantes et la restauration d’une santé bucco-dentaire fonctionnelle.

Le technicien dentaire est responsable des dispositifs fabriqués sur mesure conformément aux spécifications détaillées dans la prescription fournie par le chirurgien-dentiste. Ainsi, la Fédération Dentaire Internationale (FDI) :

  • s’oppose à tout type de diagnostic, planification ou traitement de patients par les techniciens dentaires ;
  • s'oppose à tout type de formation universitaire ou postuniversitaire ou programme d’enseignement prétendant donner au technicien dentaire le titre et/ou le statut de prestataire de soins qualifié et indépendant ;
  • met en garde les autorités de tous les pays contre les conséquences potentiellement dangereuses pour la santé des populations si le droit de traiter les patients était accordé aux techniciens dentaires.

2. Relations professionnelles

Lorsqu'un traitement dentaire implique une collaboration entre un chirurgien-dentiste et un technicien dentaire en vue d’apporter à la population les meilleurs soins bucco-dentaire possibles, le chirurgien-dentiste doit avoir recours aux services d’un laboratoire et d’un technicien dentaire dûment qualifié.

2.1 Le chirurgien-dentiste doit :

  • respecter toutes les obligations légales et éthiques lors de l’exécution de toute procédure clinique ;
  • etre seul responsable du diagnostic et de son suivi assurant ainsi la continuité des soins ;
  • assumer la responsabilité légale vis-à-vis du patient tant pour les traitements cliniques que pour les services fournis par le technicien dentaire et prescrits par le chirurgien-dentiste ;
  • permettre au technicien dentaire de fournir la meilleure qualité de service possible en lui transmettant toutes les informations nécessaires (empreintes, modèles, photos, données) et en rédigeant les instructions et spécifications reflétant les services prescrits ;
  • recevoir et conserver, le certificat de conformité des dispositifs dentaires sur mesure prescrits ;
  • protéger toutes les données en rapport avec l’état de santé du patient et toutes les données du traitement.

2.2 Le Technicien dentaire doit :

  • exercer sa profession dans les limites du descriptif de poste de technicien dentaire tel que décrit par la loi et la législation en vigueur ;
  • se former tout au long de sa carrière professionnelle y compris sur les dernières connaissances en matière de contrôle des infections ;
  • accepter et suivre les prescriptions, les instructions et les spécifications matérielles fournies par le chirurgien-dentiste ;
  • communiquer avec le chirurgien-dentiste sur les techniques, matériaux ou procédures nouveaux ou alternatifs ;
  • n’utiliser que des produits et des méthodes certifiés afin de garantir la production d’un service de haute qualité ;
  • protéger toutes les informations concernant le patient et ses dispositifs dentaires ;
  • en tant que fabricant, fournir au chirurgien-dentiste le certificat de conformité des dispositifs sur mesure prescrits ;
  • se conformer aux instructions, aux directives et aux conseils fournis par les fabricants des matériaux utilisés pour fabriquer les dispositifs dentaires ;
  • assumer la responsabilité juridique du travail réalisé au sein du laboratoire conformément aux lois et réglementations en vigueur dans le pays, l’état ou la juridiction concernée ;
  • fournir au chirurgien-dentiste toutes les informations nécessaires au sujet du travail de laboratoire réalisé y compris les matériaux utilisés ;
  • protéger toutes les données relatives au patient et à ses dispositifs dentaires, y compris les données personnelles.

Références

  1. Cette personne peut avoir différentes appellations selon les pays, par exemple technologue
Dental Practice Committee

Share it