Lutte contre l’exercice dentaire illégal

Adopted by the FDI General Assembly October, 2002 in Vienna, Austria
Download PDF September, 2009
Singapore

Une des quatre missions de la FDI est de : "Promouvoir une santé bucco-dentaire et générale optimale pour tous les peuples."

Dans l’intérêt de la santé bucco-dentaire et générale de la population, les pouvoirs publics et les associations dentaires doivent insister que l’exercice de l’odontologie ne soit pratiqué que par ceux qui sont légalement habilité à le faire après avoir complété avec succès le cycle d’études et la formation dentaires adéquates.

Une condition essentielle pour garantir une santé bucco-dentaire optimale est d’assurer à la population l’accès à des soins bucco-dentaires de qualité. C’est pourquoi la FDI recommande que les instances gouvernementales appropriées de tous les pays réglementent légalement l’exercice de l’odontologie en se fondant sur les principes d’auto-réglementation et des autorités compétentes. C’est seulement à ceux qui ont suivi un enseignement et une formation spécifiques et ont obtenu les qualifications correspondantes, reconnues dans chaque pays, que peut être confié l’exercice de l’odontologie.

L’exercice de l’odontologie par les individus sans formation universitaire et qualification légale doit être combattu.

La FDI recommande aux autorités compétentes de chaque pays :

  • D’élaborer et de mettre en place un cadre légal englobant la totalité de l’exercice de l’odontologie.
  • De contrôler la qualité de l’enseignement et de la formation de l’exercice de l’odontologie.
  • De contrôler l’exercice de l’odontologie en fonction du cadre légal défini.
  • De reconnaître et de supprimer l’exercice dentaire illégal.
Dental Practice Committee

Share it