Les matériaux d’éclaircissement des dents

Adopted by the FDI General Assembly August, 2005 in Montreal, Canada
Revised September, 2011 in Mexico City, Mexico
Download PDF

Introduction

Aux fins de cette Déclaration, les matériaux d’éclaircissement des dents contiennent du peroxyde et ont pour but de supprimer les colorations dentaires anormales intrinsèques et/ou extrinsèques. Des matériaux d’éclaircissement des dents sont utilisés en médecine bucco-dentaire depuis plus d’un siècle. En revanche, les matériaux d’éclaircissement des dents à domicile à usage du patient sous supervision professionnelle limitée n’ont été introduits qu’en 1989. Il existe deux types de systèmes d’éclaircissement professionnels qui sont couramment disponibles pour le traitement des dents naturelles : 1) les produits d’éclaircissement prescrits par des praticiens de médecine buccodentaire ; 2) des produits pour utilisation à domicile qui sont remis au patient pour utilisation à domicile sous supervision d’un praticien de médecine bucco-dentaire. Actuellement, les formules professionnelles les plus couramment utilisées sont des préparations de gel à base de peroxyde d’hydrogène ou de peroxyde de carbamide (urée).

Au cours de ces dernières années, de nombreux produits en vente libre, de formules et de systèmes de prestation ont été mis à la disposition de la profession et du grand public. Il en est résulté une controverse et une certaine confusion pour savoir si les produits d’éclaircissement devaient être réglementés comme des dispositifs cosmétiques ou thérapeutiques ou si les matériaux d’éclaircissement des dents devaient être vendus directement aux consommateurs ou utilisés sans supervision professionnelle directe.

Déclaration

La FDI soutient l’utilisation adéquate de méthodes d’éclaircissement des dents préconisées et supervisées par le praticien de médecine bucco-dentaire. Les praticiens de médecine buccodentaire doivent procéder à un examen complet de la situation bucco-dentaire du patient, de ses besoins et souhaits avant de procéder à tout traitement d’éclaircissement des dents. Des études de révision par des experts indiquent que les matériaux d’éclaircissement des dents à base de peroxyde ne présentent aucun danger et sont efficaces lorsque ceux-ci sont utilisés sous la supervision d’un praticien de médecine bucco-dentaire et selon les instructions professionnelles données. Cette technique est une pratique de médecine bucco-dentaire et ne doit pas être effectuée par ceux qui ne sont pas des professionnels de soins dentaires. En raison de la sécurité publique, la vente libre de ces produits n’est pas approuvée.

Le praticien de médecine bucco-dentaire et le patient doivent tenir compte de ce qui suit :

  • La formulation, la concentration, le dosage et la méthode de traitement des produits varient.
  • Pour augmenter au maximum les avantages et minimiser les risques, le patient doit consulter un professionnel pour déterminer si l’éclaircissement convient à sa situation personnelle.
  • Les effets secondaires les plus courants de l’éclaircissement dentaire sont une sensibilité dentaire fugace et une irritation des tissus mous pendant ou immédiatement après le traitement.
  • Les produits à forte concentration de peroxyde d’hydrogène ne doivent pas être utilisés sans protection gingivale.
  • Pour un éclaircissement nocturne à domicile, il est préférable d’utiliser de petites quantités à faible dose de peroxyde d’hydrogène/carbamide, ce qui est facilité par l’utilisation de gouttières sur mesure qui réduisent la quantité tant utilisée qu’avalée.
  • L’activation des matériaux d’éclaircissement par la chaleur, la lumière ou le laser reste controversée et les praticiens de médecine bucco-dentaire doivent passer en revue les données factuelles pour ces procédures car elles peuvent avoir un effet indésirable sur le tissu pulpaire.
  • Les effets à long terme des matériaux d’éclaircissement à plus fortes concentrations (>6% H2O2 ou équivalent) sur la pulpe dentaire, la dentine, l’émail et les tissus bucco-dentaires mous ne sont pas encore totalement compris. Ils ont le potentiel de faire du mal et ne doivent être utilisés qu’avec beaucoup de prudence dans le cabinet dentaire.

Références

  1. Buchalla W, Attin T. External bleaching therapy with activation by heat, light or laser - a systematic review. Dent Mater 2007;23:586-96
  2. Dahl JE, Pallesen U. Tooth bleaching – a critical review of the biological aspects. Crit Rev Oral Biol Med 2003;14:292-304
  3. Joiner A. The bleaching of teeth: a review of the literature. J Dent 2006;34:412-9
  4. Tredwin CJ, Naik S, Lewis NJ, Scully C. Hydrogen peroxide tooth-whitening (bleaching) products: review of adverse effects and safety issues. Br Dent J 2006;200:371-6
  5. Comité scientifique sur les produits de consommation SCCP VOTRE OPINION SUR Le peroxyde d’hydrogène, sous sa forme libre ou lorsqu’il se trouve dans des produits d’hygiène bucco-dentaire et dans des produits d’éclaircissement des dents
Science Committee

Share it