Les maladies non transmissibles

Adopted by the FDI General Assembly August, 2013 in Istanbul, Turkey
Download PDF

Santé bucco-dentaire et santé mondiale

Les maladies non transmissibles (MNT) représentent la principale cause de mortalité dans le monde. Reconnaissant l’importance des MNT, la réunion de haut niveau des Nations-Unies (ONU) sur les maladies non transmissibles en septembre 2011 a marqué un réel tournant, par l’adoption d’une déclaration politique qui reconnaît notamment « que les maladies rénales, orales et oculaires constituent un important fardeau sanitaire pour bon nombre de pays et que ces maladies partagent les mêmes facteurs de risque et peuvent bénéficier des réponses communes aux maladies non transmissibles ».

L’impact des maladies bucco-dentaires sur les MNT est considérable, en termes de douleur et de souffrance, de handicap fonctionnel, de réduction de la qualité de vie et de coûts de traitement. En outre, les importantes inégalités en matière de santé buccodentaire dans le monde sont inacceptables. Il existe une corrélation entre l’infection/inflammation bucco-dentaire commune (telle que les maladies parodontales) et les MNT, comme le diabète, les maladies cardiovasculaires et respiratoires et certaines formes de cancer. Des recherches plus approfondies doivent être entreprises afin de déterminer le lien entre la santé bucco-dentaire et générale et les implications cliniques, grâce à une collaboration avec d’autres professionnels de la santé.

Ces maladies partagent en effet des facteurs de risque communs, telles les mauvaises habitudes alimentaires comme la consommation excessive de sucres et d’alcool, le tabagisme, qui sont fortement influencés par les déterminants socio-économiques.

La FDI considère que la Stratégie mondiale de lutte contre les MNT peut être appréhendée à travers des stratégies de contrôle et de prévention des maladies bucco-dentaires pour une santé bucco-dentaire et générale optimale.

Le rôle de la FDI dans la lutte contre les MNT et la promotion de la santé buccodentaire

  1. La FDI devrait plaider en faveur d’initiatives mondiales d’amélioration de la santé qui intègrent les stratégies de santé bucco-dentaire dans les programmes de lutte contre les MNT, notamment dans le cadre des agences des Nations Unies.
  2. La FDI devrait se rapprocher des principaux acteurs opérant dans le domaine des MNT, comme d’autres organisations de santé, les ONG et le secteur privé.
  3. Conformément à la résolution de l’AMS de 2007 pour la promotion de la santé bucco-dentaire et la prévention concertée des affections, la FDI encourage l’intégration de la santé bucco-dentaire dans les programmes de lutte contre les MNT.
  4. L’approche par les facteurs de risque communs constitue un principe directeur pour le développement d’interventions sur des populations fondées sur des preuves scientifiques, destinées à analyser les déterminants sociaux pour réduire le fardeau des maladies.

Le rôle des ADN dans la lutte contre les MNT et la promotion de la santé buccodentaire

  1. Les ADN devraient sensibiliser les gouvernements, les décideurs et les dirigeants communautaires quant à l’importance des facteurs de risque communs liés à la santé bucco-dentaire et à d’autres MNT.
  2. Les ADN devraient établir des alliances solides avec tous les acteurs nationaux engagés dans la lutte contre les MNT.
  3. Les ADN et les professionnels de la santé bucco-dentaire devraient promouvoir la mise en oeuvre d’interventions ciblées et structurées pour les MNT dans le secteur de la santé et ce, en collaboration avec les secteurs privés/publics et de l’éducation.
  4. Les ADN devraient s’impliquer de manière proactive dans la mise en place de stratégies de santé destinées à lutter contre les causes des MNT, en faveur d’une santé bucco-dentaire et générale optimale.

Références

  • Déclaration politique de la Réunion de haut niveau et la maîtrise des maladies non transmissibles. Résolution A/66/L1, Nations Unies, New York, 2011.
  • Déclaration politique de Rio sur les déterminants sociaux de la santé. OMS, Rio de Janeiro, Brésil, 21 octobre 2011.
  • Sheiham A., Watt RG. The common risk factor approach: a rational basis for promoting oral health. Community Dent Oral Epidemiol 2000; 28:399-406.
  • Watt RG., Sheiham A. Integrating the common risk factor approach into a social determinant framework. Community Dent Epidemiol 2012;40:289-296.
  • Organisation mondiale de la Santé. Plan d’action pour la promotion de la santé bucco-dentaire et la prévention concertée des affections. Assemblée mondiale de la Santé Résolution Resolution WHA60/R17, 2007.
Science Committee

Share it