Les effets de l’efficacité masticatoire sur la santé générale

Adopted by the FDI General Assembly September, 2003 in Sydney, Australia
Revised September, 2009 in Singapore, Singapore
Download PDF

Introduction

L’efficacité masticatoire chez les adultes peut être compromise s’il y a moins de 20 dents fonctionnelles.

L’efficacité masticatoire comporte des avantages essentiels, non seulement pour la digestion des aliments, mais également parce qu’elle contribue au bien-être physique et mental. Le chirurgien-dentiste et le patient partagent la responsabilité de contribuer à la santé générale en maintenant un niveau d’efficacité masticatoire adéquat et satisfaisant pour répondre aux besoins des patients. Toutefois, des recherches plus approfondies sur le lien existant entre l’efficacité masticatoire, la santé générale et la qualité de vie sont indispensables.

Il existe des preuves démontrant que :

  • la mastication stimule le flux salivaire qui aide à préserver la santé des tissus buccaux durs et mous et protège le corps contre les germes pathogènes ;
  • la perte de l’efficacité masticatoire peut être associée à des problèmes de santé émotionnelle ;
  • les occlusions perturbées avec une efficacité masticatoire réduite peut causer un risque de problèmes alimentaires, de stress et de troubles de l’articulation temporomandibulaire ;
  • les patients présentant une obésité doivent apprendre à mâcher les aliments plus longtemps, dans le cadre d’un programme d’amaigrissement
  • un rétablissement de l’efficacité masticatoire après un traitement dentaire peut mener à une amélioration de la qualité de vie ;
  • la mastication augmente la circulation du sang dans le cerveau et stimule l'activité neurale centrale. Cependant, les implications de ces recherches ne sont pas évidentes ;
  • des conseils diététiques doivent être fournis aux patients, selon leur degré d’efficacité masticatoire ;
  • il pourrait y avoir une association entre un Indice de masse corporelle sain et l’efficacité masticatoire

Références

  • Armellini D, von Fraunhofer AJ. The shortened dental arch: a review of the literature. J Pros Dent 2004;92:531-5
  • Nakata M. Masticatory function and its effects on general health. Int Dent J 1998;48:540-8
  • Veyrune JL, Miller CC, Czernichow S, Ciangura CA, Nicolas E, Hennequin M. Impact of morbid obesity on chewing ability. Obes Surg 2008;18:1467-72
Science Committee

Share it