L’amalgame dentaire et la Convention Minamata sur le mercure

Adopted by the FDI General Assembly September, 2014 in New Delhi, India
Download PDF

Champ d’application

La présente Déclaration de Principe de la FDI traite de l’amalgame dentaire servant à la restauration dentaire, dans le contexte des dispositions spéciales de la Convention Minamata 2013 sur le mercure1 recommandant un abandon progressif de son utilisation..

Définitions

La Convention Minamata sur le mercure : traité international régissant l’extraction minière, l’utilisation et le commerce du mercure.

Amalgame dentaire : alliage intermétallique contenant environ 50 % de mercure et 50 % d’argent, de cuivre ou d’étain.

Introduction

Malgré des avancées considérables en matière de prévention, la carie dentaire reste l’une des maladies les plus répandues au monde. L’amalgame dentaire est largement utilisé pour réparer les dents comportant des lésions carieuses car il est facile d’utilisation, présente des propriétés mécaniques et bactériostatiques appropriées et est d’un bon rapport coût-efficacité. L’amalgame est utilisé depuis plus de 150 ans et c’est l’un des matériaux de restauration directe des dents cariées ayant la plus grande longévité. Malgré de nombreuses recherches consacrées au développement de matériaux alternatifs, aucun substitut universel n’est pour l’instant disponible. Les dentistes doivent donc pouvoir disposer de l’amalgame dentaire dans leurs choix de traitement.

La Convention Minamata sur le mercure est un traité international destiné à protéger la santé humaine et l’environnement des effets nocifs du mercure. Les principales dispositions de ce traité prévoient l’interdiction de l’exploitation de nouvelles mines de mercure, l'arrêt progressif des mines existantes, des mesures de surveillance des émissions de mercure dans l’air et une réglementation internationale du secteur informel des mines d'or artisanales de petite taille1. La Convention appelle également à un abandon progressif de l'amalgame dentaire (Annexe A, Partie II) grâce à un renforcement de la prévention, de la recherche sur de nouveaux matériaux dentaires et de bonnes pratiques de gestion. La FDI a publiquement annoncé son soutien aux dispositions de la Convention Minamata sur le mercure2.

Déclaration

1. Innocuité des amalgames dentaires

La FDI réitère la principale conclusion de la Déclaration de consensus de l’OMS sur les amalgames dentaires, adoptée par l’Assemblée générale de la FDI en 1997 : « Les éléments de preuve actuels montrent que les matériaux utilisés aujourd’hui pour la restauration dentaire, y compris l’amalgame dentaire, sont considérés comme sûrs et efficaces. »3

Cette position officielle est contenue dans la Déclaration de Principe de la FDI sur l’des amalgames dentaires, adoptée en 2007 par l'Assemblée Générale de la FDI.

2. Les effets secondaires de l’amalgame dentaire

Les éventuels effets secondaires de l’amalgame dentaire sont détaillés dans la Déclaration de Principe de la FDI Effets secondaires localisés possibles des restaurations dentaires, adoptée en 2007 par l'Assemblée Générale de la FDI.

3. Abandon progressif de l'amalgame dentaire

La Convention Minamata appelle à un abandon progressif de l’amalgame dentaire, et prévoit des dispositions permettant de suivre les progrès réalisés en la matière. Cet abandon progressif nécessitera une diminution de l’utilisation d’amalgame dentaire associée à des mesures permettant de :

A. Sensibiliser l'opinion publique à l'importance de la santé bucco-dentaire et à ses liens avec la santé générale :

  • Développer des actions éducatives pour que le grand public prenne conscience que la santé bucco-dentaire fait partie intégrante de la santé générale.
  • Encourager la coopération entre les professions médicales, les gouvernements, les organisations gouvernementales et non gouvernementales et les médias afin de diffuser largement le message selon lequel la plupart des maladies bucco-dentaires et de leurs conséquences peuvent être évitées grâce à la prévention.

B. Renforcer les trois principes de base de la santé publique : évaluation des besoins, prévention des maladies et promotion de la santé :

  • Soutenir activement les politiques et les programmes de santé publique contenant des mesures de promotion et de prévention en matière de santé bucco-dentaire au niveau des populations, des communautés, des individus et des professionnels.
  • Encourager la collaboration entre les différents acteurs à tous les niveaux, et l’adoption d’approches faciles à reproduire, fiables et abordables pour la prévention intégrée des maladies bucco-dentaires comme élément à part entière de la prévention des autres maladies chroniques non transmissibles4.

C. Garantir la protection de la santé et de l'environnement grâce à des pratiques de manipulation par les personnels de santé limitant les risques, à la gestion efficace des déchets et à l’élimination appropriée des matériaux de restauration dentaire (cycle de vie respectueux de l’environnement) :

  • Risques professionnels encourus par le personnel de santé bucco-dentaire
    AIl existe des risques sanitaires potentiels pour les professionnels de la santé bucco-dentaire exposés au mercure lorsque les conditions de travail ne sont pas adaptées. Le respect de règles sanitaires et de procédures propres au mercure dans l’environnement de travail des cliniques dentaires réduiront de façon significative l’exposition au mercure3.
    Des recommandations sur la manipulation et l’élimination des déchets des amalgames dentaires ont été fournies dans la Déclaration de Principe de la FDI sur les règles d’hygiène vis à vis du mercure (Mercury Hygiene Guidance), adoptée par l'Assemblée Générale de la FDI en 2007.
  • Préoccupations environnementales
    Le mercure utilisé à usage dentaire peut contaminer l’environnement lors de l’élimination des déchets provenant des cliniques dentaires. Il existe aujourd’hui des équipements permettant de collecter les déchets métalliques générés lors de l’application ou du retrait d’amalgame dentaire. Il existe également des techniques appropriées de collecte et de recyclage qui permettent de limiter la pollution au mercure de l’environnement, notamment lors des crémations3, à l’installation de systèmes de filtrage des émissions.
    Les recommandations sur l'élimination des déchets des amalgames dentaires sont détaillées dans la Déclaration de Principe de la FDI sur la gestion des déchets des amalgames dentaires (Amalgam Waste Management), adoptée par l’Assemblée Générale de La FDI en 2009.

D. S’assurer que les dentistes disposent de l'ensemble des techniques, des procédures et des matériaux de restauration dentaire alternatifs. La FDI :

  • soutient le concept de groupes de recherche collaborative à l’échelle nationale et internationale ;
  • encourage le financement de la recherche dentaire ;
  • encourage l’utilisation de matériaux d’obturation sans mercure lorsque cela est approprié ;
  • encourage les programmes de recherche dans toutes les sciences liées aux soins dentaires ;
  • encourage les chercheurs universitaires et du monde de l'industrie à promouvoir le développement et la standardisation d'équipements, d'instruments, de matériaux et d'agents thérapeutiques de haute qualité ;
  • demande aux associations dentaires nationales et aux autorités sanitaires d’encourager voire d’initier des programmes et processus de recherche répondant à ces objectifs4.

E. Travailler avec la profession dentaire à l’établissement d’un agenda complet et international de recherche sur les matériaux dentaires, tout en développant les mesures de prévention. La FDI :

  • encourage une coopération étroite entre la profession dentaire et le monde de la recherche ;
  • encourage le concept de la recherche dentaire basée sur la pratique afin d’appliquer les découvertes scientifiques au champ de la pratique et de stimuler l’intérêt de la science pour les questions et les problèmes liés à la pratique dentaire ;
  • encourager les praticiens à se tenir informés des dernières avancées scientifiques3.

References

  1. http://www.mercuryconvention.org/Convention
  2. Résolution sur l’instrument international juridiquement contraignant sur le mercure (Global Legally Binding Instrument on Mercury), approuvée par l’Assemblée Générale du 31.08.2012
  3. Déclaration de Principe de la FDI Déclaration de consensus de l’OMS sur les amalgames dentaires (WHO Consensus Statement on Dental Amalgam) - 1997
  4. Déclaration de Principe de la FDI Prévention des maladies bucco-dentaires (Preventing Oral Diseases) - 2008
Science Committee

Share it