La qualité en odontologie

Adopted by the FDI General Assembly August, 2017 in Madrid, Spain
Download PDF

Contexte

Les professions de santé ont entrepris des efforts importants pour renforcer la qualité des soins, et répondre ainsi aux exigences croissantes du public en matière de sécurité, de qualité, et de transparence. Les chirurgiens-dentistes, souhaitent également améliorer les résultats des soins dentaires dans l’intérêt de leurs patients et de la santé publique. L’objectif de cette Déclaration de principe est de souligner l’impératif de la qualité en odontologie.

Il incombe à toutes les parties prenantes de définir ensemble les principes fondamentaux de la qualité pour atteindre les résultats souhaités pour les patients, en gardant toujours à l’esprit que cette responsabilité incombe au premier chef aux praticiens dentaires.

Périmètre

Cette Déclaration de principe donne une définition de la qualité en odontologie. Elle met en avant les éléments clés requis pour répondre aux normes de qualité et elle souligne l’importance des cycles d’amélioration continue de la qualité pour obtenir les meilleurs résultats pour les patients, le rôle des chirurgiens-dentistes et des organismes dentaires, ainsi que les stratégies à déployer pour une application pragmatique des améliorations qualitatives en odontologie.

Définitions

Qualité en odontologie​
Processus itératif impliquant les professionnels dentaires, les patients, et les autres parties prenantes en vue d’élaborer des objectifs et des mesures et de les mettre en œuvre pour parvenir à une santé optimale.

Cycle d’amélioration continue de la qualité
Cycle récurrent de planification, d’exécution, de mesure/d’interprétation/d’évaluation, puis d’action sur les résultats.

Résultat
Résultat mesuré d’un système de prestation de soins de santé.

Principes

  • L’amélioration de la qualité en odontologie est une aspiration universelle.
  • La qualité, la sécurité, et la transparence sont indissociables.
  • La qualité est influencée par le contexte politique, éthique, social, et économique, et, de ce fait, vouloir imposer des normes universelles n’est pas toujours approprié
  • L’amélioration de la qualité incombe collectivement à de nombreuses parties prenantes, qui doivent communiquer et travailler en toute transparence et de manière collaborative.
  • L’amélioration de la qualité doit intégrer les meilleures preuves disponibles appliquées en fonction de l’expertise des cliniciens et des attentes des patients.
  • Une compréhension mondiale de la qualité, associée à des processus ouverts, encouragerait l’apprentissage partagé et la création d’une base de connaissances pour améliorer la qualité.
  • L’amélioration de la qualité nécessite d’investir des ressources diverses : intellectuelles, éducatives, de recherche, financières, et de temps.
  • L’adoption d’un cycle d’amélioration continue de la qualité doit se traduire par des résultats de santé renforcés et économiques pour les patients.
  • La gestion de la qualité doit être partie intégrante de la formation initiale dentaire et de la formation continue.

Déclaration

La FDI et ses membres s’engagent à :

  • Défendre la reconnaissance de l’importance de la qualité en odontologie pour une meilleure santé, y compris une meilleure santé bucco-dentaire, dans le monde.
  • Encourager et favoriser la formation, la recherche, la promotion de politiques, et l’allocation de ressources pour promouvoir et d’améliorer la qualité de la médecine buccodentaire au bénéfice des patients, des communautés, et des populations.
  • Établir des réseaux avec les organisations et les parties prenantes nationales et internationales et à consulter ces dernières en matière de qualité en odontologie.
  • Promouvoir des relations fondées sur la qualité entre les organismes réglementant la profession dentaire au niveau national et les organisations nationales et internationales.
  • Faire la promotion et mener des activités liées à la qualité lors des rencontres et des congrès nationaux et mondiaux, et à travers leurs sites web et de leurs publications.
  • Actualiser les politiques, les orientations et les outils sur la qualité de la pratique de l’odontologie, en menant notamment des activités internationales pour élaborer une trousse de l’amélioration de la qualité.
  • Défendre l’inclusion des compétences en qualité, à la formation initiale dentaire et à la formation continue.
  • Reconnaître le rôle fondamental de la relation dentiste-patient dans l’amélioration de la qualité.
  • Défendre la mise en œuvre de cycles d’amélioration continue de la qualité au sein des cabinets dentaires.
  • . Promouvoir la recherche pour le développement de meilleurs indicateurs de mesure pour évaluer et maintenir la santé bucco-dentaire.

Mots-clés

Qualité, sécurité, transparence, résultats de santé, amélioration de la qualité, gestion, formation

Avertissement

Les informations contenues dans cette Déclaration de principe se fondent sur les meilleures preuves scientifiques actuellement disponibles. Elles peuvent être interprétées pour tenir compte des sensibilités culturelles et des contraintes socio-économiques prévalentes.

Références

  • FDI World Dental Federation. Groupe de travail de la FDI 2015, document « Quality in Dentistry »
  • Plan Do Study Act PDSA Deming, W.E. 1993.The New Economics. MIT Press. Cambridge, MA. page 135
  • FDI World Dental Federation. Policy Statement on Evidence–Based Dentistry (EBD), 2016.
  • Self-assessment tool for quality in dental practice (April 2016 FDI-ERO). (http://erodental.org/publication/resolution, accessed on __ _____ 2017).
  • Institute of Medicine. Crossing the quality chasm. A new health system for the 20th century. Washington, D C: National Academy of Sciences, 2003. 
Dental Practice Committee

Share it