La présence de bisphénol A dans les matériaux de restauration et de prévention dentaire

Adopted by the FDI General Assembly August, 2013 in Istanbul, Turkey
Download PDF

Le bisphénol A (ou BPA), présent dans de nombreux produits de consommation, est au coeur des préoccupations de la communauté scientifique comme de celles des collectivités publiques à cause des effets nocifs potentiels qu’il aurait sur la santé. Le BPA n’est pas présent comme tel dans les composites des matériaux dentaires. En principe, il n’est pas utilisé au cours du processus de fabrication des résines d’obturation, des produits de scellement, des reconstitutions coronaires ou la fixation d’attaches et de bagues orthodontiques. Cependant, ces produits sont susceptibles de/peuvent contenir une concentration minime de BPA résultant du processus de fabrication.

Les patients ayant bénéficié de soins de restauration et de prévention dentaire à base de résine pourraient être exposés à d’infimes quantités de BPA. Cette exposition pourrait principalement intervenir lors des premières 24 heures suivant la pose du produit de restauration. La quantité potentielle de BPA présente dans les poussières générées par la finition, le polissage et le retrait de l’élément composite est en cours d’investigation. L’influence potentielle du BPA libéré par les produits dentaires dépend d’un certain nombre de facteurs, comme la nature et l’étendue de leurs effets biologiques sur les êtres humains et la sensibilité et validité des méthodes de détermination du BPA dans les différents fluides corporels. L’évaluation des risques liés au BPA en dentisterie devrait donc se baser sur des paramètres biologiques pertinents qui restent toutefois à définir. De même, la fiabilité des données relevées lors d’expérimentations animales reste encore à déterminer.

Déclaration

  • L’utilité des matériaux en résine composite pour la santé dentaire et la prévention des caries est prouvée.
  • Il existe peu de documents scientifiques qui traitent de l’exposition et de la libération du BPA à partir des résines de restauration et de prévention dentaire et de ses éventuels effets buccaux-dentaires et systémiques.
  • Il est vivement recommandé d’effectuer d’autres recherches portant sur l’exposition au BPA et sur sa libération à partir des produits de restauration et de prévention dentaire réalisés à base de résine, sur les effets cliniques de cette libération et sur la façon dont le BPA est absorbé et évacué par l’organisme.
  • La FDI continuera d’examiner périodiquement les données scientifiques disponibles et adaptera cette déclaration afin d’encourager les professionnels du secteur dentaire à s’informer sur les dernières avancées scientifiques et sur leurs répercussions en matière de soins.
  • La FDI prend en compte les préoccupations environnementales liées au BPA et désapprouve vivement l’utilisation du BPA dans la fabrication de matériaux dentaires.
  • La mission de la FDI consiste notamment à proposer des programmes et des mesures de promotion destinés à faire prendre conscience de l’importance de la prévention des caries dentaires, réduisant ainsi le recours à des matériaux de restauration dentaire.

Références

  • Comité de l’American Dental Association sur la déclaration des affaires spécifiques sur le Bisphenol A et les matériaux dentaires (avril 2013). http://www.ada.org/1766.aspx
  • Analyse par la FDI des données scientifiques concernant la présence de bisphénol A dans les produits de restauration dentaire. 2013.
Science Committee

Share it