La formation dentaire de base

Adopted by the FDI General Assembly September, 2003 in Sydney, Australia
Revised September, 2015 in Bangkok, Thailand
Download PDF March, 2007
Ferney-Voltaire
France

Contexte

La formation dentaire de base est la première étape indispensable pour garantir une bonne pratique dentaire. Elle nécessite de fréquentes actualisations et améliorations afin d’intégrer les nouveautés et les évolutions au niveau :

  • de la profession dentaire et de la science dentaire,
  • des besoins et des demandes des patients,
  • de l’harmonisation des relations entre les facultés dentaires, la recherche dentaire et la pratique dentaire sur le terrain, pour que la formation dentaire de base soit plus proche de la réalité et immédiatement applicable,
  • de la connaissance et de compréhension des pathologies, des mesures préventives, conservatrices et curatives et des preuves associées.

Definitions

La Formation dentaire de base correspond à l’enseignement dispensé aux futures générations de chirurgiens-dentistes afin que ceux-ci soient capables de prévenir, diagnostiquer et traiter les maladies buccodentaires et de répondre aux besoins en soins dentaires et aux demandes des patients individuels et du public en général.

L’objectif de la Formation dentaire de base est de transmettre les connaissances et compétences nécessaires aux futurs chirurgiens-dentistes afin que ceux-ci puissent pratiquer la médecine dentaire de façon professionnelle.

L’enseignement interprofessionnel est une formation médicale mutuelle, commune aux chirurgiens-dentistes et aux autres professionnels de santé dont l’objectif est de favoriser les pratiques collaboratives afin d’améliorer le traitement des problèmes de santé et de santé bucco-dentaire et la qualité des soins donnés aux patients.

Principes

La Formation dentaire de base doit s’appuyer sur des principes moraux et éthiques ainsi que sur les règles et réglementations nationales.

L’objectif premier de la formation dentaire est de former des chirurgiens-dentistes diplômés, dotés d'esprit critique, capables de prendre des décisions et désireux de se former tout au long de leur carrière. Tout nouveau chirurgien-dentiste doit être capable de pratiquer tout type de traitement dentaire, sans danger pour ses patients, à l’aide de méthodes modernes, adaptées, efficaces et reconnues.

Par ailleurs, la formation dentaire de base doit inclure dans son programme le développement d'aptitudes comportementales et sociales, notamment la communication avec des interlocuteurs divers tels que les patients, les membres de l'équipe dentaire, les collègues. Il est également important pour le chirurgien-dentiste d’acquérir de solides compétences en gestion éthique de la pratique dentaire.

Tout nouveau praticien doit être capable de mettre en place des programmes de prévention adaptés pour les individus et les groupes, dans le cadre de programmes conçus pour les communautés. Pour atteindre cet objectif, la formation dentaire doit proposer aux étudiants un cursus régulièrement actualisé ainsi qu’une solide formation clinique basée sur des principes d’apprentissage à la fois humanistes et scientifiques et s’appuyant sur les toutes dernières recherches et observations.

Il est également fondamental pour la formation dentaire de base de tenir compte du rôle de plus en plus important joué par les chirurgiens-dentistes du fait de l’élargissement de la notion de santé buccodentaire et de qualité de vie et de la mise en lumière des relations entre la santé buccodentaire et de la santé générale.

Pour cela, il est nécessaire d’établir des relations plus étroites entre les facultés dentaires, les Associations dentaires nationales et les organismes réglementaires afin de mieux la recherche scientifique dans la pratique et d’adapter le cursus de formation dentaire aux dernières découvertes scientifiques, à l’évolution des besoins, des demandes et des attentes en matière de santé buccodentaire, et aux conditions actuelles d'exercice de la profession dentaire.

Le terme « Compétences cliniques » définit l’ensemble des connaissances, des compétences et des capacités de jugement qui donnent à un praticien les aptitudes nécessaires pour réaliser des actes spécifiques. Les compétences requises comprennent la connaissance et la compréhension approfondie des principes et mécanismes biologiques et moléculaires, des caractéristiques anatomiques et physiologiques et de la pathogénèse des maladies. Cela implique davantage qu’une simple aptitude technique ou qu'une somme définie de connaissances. Les compétences cliniques peuvent s'acquérir via divers programmes universitaires et de formation. Ceux-ci peuvent être évalués et examinés de différentes façons dans le monde.

Politique

La politique de la Fédération Dentaire Internationale (FDI) consiste à faire entendre la voix des chirurgiens-dentistes dans le monde entier, notamment au sujet de la nécessité d’une Formation dentaire de base actualisée, améliorée et efficace pour les futures générations de chirurgiens-dentistes.

Il existe de nombreux cursus qui permettent d’acquérir les compétences cliniques de base; aussi, le Comité de la Pratique Dentaire de la FDI n’a pas voulu imposer une réglementation détaillée. A part les compétences cliniques indispensables, tous les sujets abordés doivent s’intégrer dans une philosophie éducative globale de l'enseignement dentaire. Il est important pour tous les étudiants de suivre un cursus complet et exhaustif afin d’éviter la prédominance de certains sujets sur d’autres, même s’il peut exister des différences d'approche d'une école dentaire à l'autre ou bien d'un pays à l'autre.

La recherche dentaire, la poursuite active de nouvelles connaissances et leur diffusion nous définit comme une profession. C’est pourquoi, la formation dentaire de base doit permettre aux étudiants de participer à des expériences scientifiques. Les nouveaux praticiens doivent connaitre les différentes méthodologies de recherche et être capables d’évaluer la littérature scientifique.

Il existe une grande variété de systèmes de formation dentaire dans le monde. Ces systèmes sont développés, gérés, mis en oeuvre différemment mais ils doivent tous permettre aux diplômés d’acquérir les compétences cliniques dentaires de base et un professionnalisme reconnu au niveau national et international, comprenant l’examen des patients, l’évaluation et le diagnostic, la prévention, la communication et l’éducation des patients, l’éthique et la jurisprudence, le traitement, les urgences médicales et la gestion de la pratique dentaire. Les organisations dentaires nationales et internationales doivent suggérer à leurs instances réglementaires de tenir compte de cette description de la Formation dentaire de base.

Dental Practice Committee

Share it