Dépistage précoce de l’infection par le VIH et soins aux patients atteints du VIH/SIDA

Adopted by the FDI General Assembly September, 2014 in New Delhi, India
Download PDF

La pandémie causée par le Virus de l’Immunodéficience Humaine (VIH) et le Syndrome de l’Immunodéficience Acquise (SIDA) est entrée dans sa quatrième décennie, avec plus de 70 millions de personnes infectées, 35 millions de porteurs du VIH, près de 2,3 millions de personnes nouvellement infectées et 1,6 millions de morts du SIDA en 2012. L’utilisation à grande échelle d'agents antirétroviraux ainsi que d’autres mesures ont considérablement réduit la gravité de la maladie chez les patients et le nombre de nouvelles infections, grâce aux efforts conjoints des gouvernements, des organisations internationales, des professionnels de la santé et des dirigeants communautaires du monde entier. L’infection au VIH et le SIDA sont devenus majoritairement chroniques dans de nombreux pays, et les personnes infectées ont une espérance de vie à peu près normale hormis un risque plus élevé avec l’âge de maladies chroniques et d’autres complications à long terme. Quelques exemples de possibilités d'éradication du VIH grâce à des approches novatrices ont fait naitre de grands espoirs. Cependant, imaginer que la fin du VIH/SIDA puisse être pour bientôt est prématuré. De nouvelles personnes continuent d’être infectées chaque jour, principalement parmi des populations à risque spécifiques. Le diagnostic reste souvent tardif et les traitements restent trop souvent indisponibles ou inaccessibles pour la grande majorité des personnes infectées dans le monde. Par ailleurs, la malignité du SIDA et les complications tardives qu’il engendre restent un lourd fardeau en termes de morbidité et de mortalité qui perdurera encore longtemps. Aucun vaccin n’est pour l’instant disponible.

Les lésions buccales sont fondamentales dans l’évolution clinique du VIH/SIDA. Les professionnels de la santé bucco-dentaire peuvent jouer un rôle important dans l’identification du VIH/SIDA, dans son dépistage rapide et dans son suivi. Les études réalisées sur la nature, l’étiologie et la gestion des complications oro-faciales du VIH/SIDA sont essentielles pour l’approche globale de la pandémie. Les tests salivaires du VIH sont aujourd’hui largement utilisés et des technologies novatrices relatives à cette pathologie et à d'autres agents évoluent rapidement.

Déclaration

La FDI devrait :

  • Prôner, soutenir et contribuer à mettre en en place des stratégies permettant d’impliquer activement les professionnels de la santé bucco-dentaire dans les programmes de prévention et de contrôle du VIH/SIDA.
  • Tisser des liens étroits avec toutes les grandes parties prenantes travaillant sur le VIH/SIDA afin de mieux aider les populations affectées.
  • Contribuer aux initiatives en matière d’éducation facilitant la détection par les professionnels de la santé bucco-dentaire de lésions de la bouche et des muqueuses liées au VIH/SIDA, et de renforcer leur rôle dans le contrôle de la pandémie.
  • Soutenir des programmes permettant d’explorer et de mettre en place des bonnes pratiques pour la prévention, le diagnostic précoce, et la gestion des complications oro-faciales du VIH/SIDA.

Références

  • UNAIDS report on the global AIDS epidemic 2013. http://www.unaids.org/en/media/unaids/contentassets/documents/epidemiology/2013/gr2013/UNA IDS_Global_Report_2013_en.pdf (Accessed on August 18, 2014).
  • Fauci AS, Marston HD. Achieving an AIDS-free world: science and implementation. Lancet 2013; 382:1461-2.
  • Coogan MM, Xu T, Yu G-Y, Greenspan J, Challacombe SJ. The Mouth and AIDS: The Global Challenge. Sixth World Workshop on Oral Health and Disease in AIDS, April 21-24, 2009. Adv Dent Res 2011; 23:3-171.
  • Chen Z, Abrams WR, Geva E, de Dood CJ, González JM, Tanke HJ, Niedbala RS, Zhou P, Malamud D, Corstjens PL. Development of a generic microfluidic device for simultaneous detection of antibodies and nucleic acids in oral fluids. Biomed Res Int 2013; 2013:543294.
Science Committee

Share it