La déclaration d'Istanbul

3610 people signed the declaration

La santé bucco-dentaire et la santé générale : vers une coopération renforcée

Lors du 101e Congrès dentaire mondial s’étant déroulé à Istanbul, en Turquie, du 28 au 31 août 2013, l'Assemblée générale de la FDI a fait la déclaration suivante :

  • reconnaître la santé bucco-dentaire comme droit humain fondamental et l’ancrer dans le bien-être et la santé générale.

Attendu que

  • La carie dentaire et les maladies parodontales font partie des charges de santé les plus courantes et les plus importantes au monde (elles affectent plus de 90 % de la population mondiale) et que le cancer buccal est le huitième cancer le plus fréquent (responsable à lui seul de 400 000 à 700 000 décès par an dans le monde) ;
  • Les données scientifiques montrent un lien important entre maladies bucco-dentaires et maladies ou troubles systémiques. Les maladies non transmissibles, comme le diabète, le cancer, les maladies cardio-vasculaires, respiratoires et bucco-dentaires présentent des facteurs de risque communs (mauvaise alimentation, usage du tabac et consommation excessive d'alcool). Il est donc crucial d’adopter une approche pluridisciplinaire et une meilleure collaboration entre les professions de santé dentaire et les autres professions médicales ;
  • Trente-six millions de personnes meurent chaque année de maladies non transmissibles, et 86 % des décès prématurés surviennent dans les pays en voie de développement. Outre la défense et la promotion de la santé bucco-dentaire, les chirurgiens-dentistes se sont engagés à assumer davantage de responsabilités en contribuant à l'amélioration de la santé générale, de la qualité de vie et du bien-être des patients et du grand public. Conformément à la Vision 2020 de la FDI, les dentistes se sont dits prêts à soutenir le Plan d’action 2013-2020 de l’OMS relatif aux maladies non transmissibles et à jouer un rôle clé dans la réalisation de ces objectifs ;

Nous appelons

  • la FDI et ses associations membres à soutenir un élargissement du champ d’activité des dentistes et à souligner la nécessité que ces derniers étendent leur rôle et leurs responsabilités afin d'améliorer la santé générale et le bien-être des communautés au sein desquelles ils exercent ;

et nous appelons

  • les dirigeants régionaux, nationaux et internationaux à reconnaître la santé bucco-dentaire comme une composante essentielle de la santé mondiale et à promouvoir la coopération interprofessionnelle renforcée dans le développement des politiques nationales et internationales.

Share it